Inutile de préciser que vous serez la plus belle le jour J. Et c’est pourquoi, dans votre périlleux parcours pour trouver LA robe de votre vie, certaines erreurs peuvent être évitées. Cosmo vous explique comment choisir votre robe, quels sont les pièges à contourner, comment effectuer votre essayage de robe… Découvrez nos 10 conseils pour choisir la robe de mariée parfaite en fonction de vos envies !

Robe de mariée à petit prix ou de créateur : l’important, c’est que vous ayez un véritable coup de cœur. Pour cela, suivez attentivement nos conseils. 

Faire un essayage avec toute sa bande de copines

Même s’il est tentant de ramener toute votre bande de copines ou toute votre famille (mère, tante, sœur, grand-mère, petit cousin de 5 ans), il est préférable d’être accompagnée d’une ou de deux personnes au maximum. Choisissez une personne de goût et qui n’hésitera pas à vous faire des remarques constructives « non, ce boa à paillettes n’est pas très adapté à ta robe vintage romantique ».

Proposez à votre bande d’amies de venir découvrir votre robe lors du second essayage, cette fois-ci, le papotage est largement conseillé !

Choisir une robe qui ne vous correspond pas

Vous faites une fixette sur la robe de mariée de votre star préférée. Manque de chance, vous n’avez ni les mêmes formes qu’elle ni le même style habituellement… Il est dommage de ne pas choisir votre robe en fonction de votre personnalité ni de vos goûts habituels. La plus jolie des mariées est une mariée qui reste fidèle à ce qu’elle est réellement !

Choisir sa robe au dernier moment

L’idéal est de choisir votre robe très à l’avance. En effet, la majorité des mariages se déroulant durant l’été, les futures mariées souhaitent toutes essayer et acheter la robe de leurs rêvesdurant la même période. Si vous choisissez de confier le choix de votre robe à un petit créateur, son emploi du temps risque d’être surchargé… Si vous choisissez une robe de grand fabricant, les modèles risquent d’être rapidement limités si vous tardez trop. Enfin, en choisissant votre robe très à l’avance, vous prenez en compte les différents essayages nécessaires avant le jour-j !

Faire ses essayages dans des sous-vêtements non adaptés

Privilégiez des sous-vêtements de couleur chair, plutôt que votre petite culotte Hello Kitty non-assumable. D’une part, vous allez passer la majorité de votre essayage la petite culotte à l’air (le temps que la conseillère fixe tel ou tel élément de la robe), d’autre part, il est bien mieux de porter des sous-vêtements invisibles pour vous faire une véritable opinion de la robe que vous essayez. Astuce : encore mieux que la brassière, les soutiens-gorge en silicone de bonne qualité (on en trouve de super chez Asos.fr) sont des alliés parfaits car très discrets.

Surcharger sa tenue d’accessoires

Une couronne de fleurs, un voile, des gants, un collier, des boucles d’oreilles pendantes, un bouquet plus grand que votre tête. Ça ne fait pas un peu beaucoup ? Privilégiez un voire deux accessoires majoritaires (le voile et le bouquet par exemple) et restez discrète sur le reste. Une mariée féminine tout en subtilité, c’est exactement ce à quoi vous voulez ressembler. « Point trop n’en faut » comme le veut l’adage.

Être belle… et mal à l’aise

N’oubliez pas que vous allez rester une majorité de la journée en mouvement : entre la cérémonie, le bisou à toute la famille, le diner où vous allez voir tout le monde, la pièce montée, la première danse et la soirée de folie… Vous méritez une robe dans laquelle vous serez à votre aise. Exit les somptueuses robes avec lesquelles vous n’arrivez pas à faire un pas. Bonjour les jolies robes dans lesquelles vous vous sentez plus belle et assurée que jamais !

Bien réfléchir à sa robe en fonction du thème de son mariage

Vouloir être toute de paillettes vêtue pour un mariage champêtre ou au contraire, se la jouer « mariée aux pieds nus » dans une salle de réception chicissime, ce n’est pas forcément une bonne idée. Il est important d’adapter sa robe aux conditions du mariage et à l’esprit que vous voulez lui conférer.

Rêvasser sur des modèles hors budget

La première des choses à faire est de se fixer un budget… et de s’y tenir. Imposez-vous cette discipline, le choix de votre robe n’en sera que plus facile ! Comme ça, impossible d’avoir la boule au ventre en regardant la dernière collection Vera Wang…

Foncer tête baissée et essayer 26 596 robes

Parce que c’est épuisant et que ça embrouille l’esprit. Réfléchissez plutôt à vos envies, faites un tour sur les sites des différents créateurs et revendeurs ou consultez notre sélection shopping robes de mariée. Notez les modèles qui vous plaisent vraiment sur un petit carnet pour ne rien oublier. En essayant une trop grande quantité de robes, votre tête risque de finir en pastèque !

Parier sur un régime pour choisir la taille de sa robe

S’il est facile de resserrer la robe grâce au travail de fée d’une couturière, l’inverse n’est pas si simple. Il est donc de très mauvaise augure de vouloir acheter une robe trop petite en se disant que le jour-j, grâce au régime miracle qu’on a commencé la semaine dernière (et qu’on va peut-être arrêter demain qui sait ?), la robe devrait nous aller parfaitement. La bonne idée, c’est de prendre une robe qui nous va idéalement à l’instant-T et de prévenir la conseillère en vente qu’on est, éventuellement, au régime. Elle pourra ainsi s’organiser de son côté pour tout ajustement.

Cosmopolitan.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *